4 jours à Lisbonne

8 Comments 63,968 Views

Mes carnets de voyages – conseils et itinéraires de voyages / Europe / 4 jours à Lisbonne

La visite de la Capitale portugaise est un moment délicieux. Nous vous le faisons partager après avoir passé quelques jours sur place. Suivez nos conseils…. et notre parcours. NOTRE SEJOUR Nous avons choisi de venir du lundi au jeudi pour éviter les week-ends qui sont réputés comme chargés. Nous avons également fait le choix de […]

Filed Under: Europe by admin 22 février 2010, 12 h 51 min

La visite de la Capitale portugaise est un moment délicieux. Nous vous le faisons partager après avoir passé quelques jours sur place. Suivez nos conseils…. et notre parcours.

NOTRE SEJOUR
Nous avons choisi de venir du lundi au jeudi pour éviter les week-ends qui sont réputés comme chargés. Nous avons également fait le choix de venir au mois de septembre. Nous avons profité de la douceur de l’arrière saison (Soleil quotidien et 27 degrés). C’est très agréable.


1ere journée

Arrivé à l’aéroport, récupération de la Lisboa card à l’office du tourisme qui se situe sur la droite dans le hall d’arrivée. Le prix pour 72 heures est de 33,5€. Vous pouvez l’activer quand vous le désirez pour profiter de 3 jours pleins.

La Lisboa Card : Carte de visite de Lisbonne  – est en réalité le moyen le plus facile et le plus avantageux de connaître la ville de Lisbonne de façon indépendante. En réalité il s’agit d’une carte qui permet la circulation gratuite et illimitée dans le métro, les autobus, tramways et ascenseurs de la Carris ou dans les trains de la CP entre Cais do Sodré et Cascais et Rossio et Cintra, ainsi que l’entrée gratuite dans 26 musées, monuments et autres lieux d’intérêt.
La carte Lisbonne permet également d’obtenir des réductions dans certains magasins, qui varient entre 5 et 10%.
Un Guide de présentation touristique des lieux à visiter et une carte de la ville seront fournis gratuitement aux acheteurs.En gros, si votre activité se limite à des visites dans Lisbonne et que vous êtes bon marcheur, elle n’est pas nécessaire et une carte d’abonnement transport suffit (Carte des 7 collines..)

Vous sortez de l’aéroport et vous vous dites que vous pouvez prendre un ptit bus (5, 22, 44, 83, 208 ou 745) qui va dans le centre ville. Et bien si vous avez un sac à dos seulement car avec des bagages, le chauffeur ne vous fait pas rentrer. Il vous invite à prendre la navette de l’aéroport. Là, c’est le moment de sortir le vouncher présent dans le fascicule qu’on vous donne avec la Lisboa Card pour payer le bus 2€ au lieu de 3,5€.
Vous descendez du bus pour vous rendre dans votre hôtel, et là,  les aficionados du roller et de la trottinette vont être déçus car les rues sont pavées et la valise roule mal. Ça tombe bien, rien n’est plat à Lisbonne. Vive les efforts sportifs du tirage de valise …
Avec EasyJet, de Lyon, on arrive à 12h, heure locale, et comme il faut retirer une heure, on gagne une heure de présence sur le territoire portugais. On a donc profité de commencer la visite à proximité de notre hôtel.

Nous avons rapidement traversé le parc edouardo VII, surplombe la ville et c’est un point de vue incontournable pour voir l’étendue de la ville jusqu’à la mer de paille (le Tage).

Une visite au cœur de la capitale Lusitanienne est toujours enrichissante, non seulement pour le plaisir des yeux, mais aussi pour le plaisir de la marche.
Au cœur de la capitale portugaise se trouve le magnifique Parc Edouard VII, qui est sans doute le plus grand espace vert de Lisbonne.
Il doit son origine à la visite du monarque anglais qui est venu en 1903 afin de renforcer l’amitié anglo-portugaise.
Ces espaces sont également utilisés pour des activités culturelles comme des concerts, des foires et des expositions.

Non loin de là, nous nous sommes rendus dans un grand centre commercial pour nous ravitailler en eau, jus de fruit, gâteau et voir comment s’alimentent les portugais. El corte Ingles (supermercado)
Nous avons ensuite descendu l’artère principale de Lisbonne à pied jusqu’au centre. (Av de la libertade)
Nous avons croisé un étrange ascenseur (Elevator Santa Justa) que nous avons emprunté pour 2€50. Ca vaut le coup, c’est très original et on a un super point de vue. (Nota : rien ne vous oblige de passer pour l’ascenseur pour avoir le point de vue , vous pouvez passer par le quartier du Bairro Alto mais trouver la direction de l’impasse n’est vraiment pas évidente. (voir image google earth)

En plein centre de Lisbonne près de la rue Do Orou, se trouve l´elevador de Santa justa, un drôle d´ascenseur public qui emmène les habitants de la rue basse vers la rue Do Carmo, plus élevée. Ce magnifique ascenseur tout en fer forgé a été construit par un disciple de Gustave Eiffel. Il connecte les quartiers de Baixa, la ville d´en bas avec Bairro Alto, les quartiers hauts.

L´elevador a ouvert en 1902, il marchait alors a la vapeur. Puis cinq ans plus tard il se convertit a l´électricité. C´est le seul ascenseur vertical de Lisbonne qui soit ainsi ouvert au public en plein air. On peut apprécier la vue en montant, pas les sensations fortes car la vieille machinerie nous monte aussi vite qu´un monte charge le long des 45 mètres de la tour. Parfois il faut faire la queue car seulement 25 personnes peuvent rentrer dans l´une des deux cabines qui font les aller retours. De style néogothique, l´ascenseur est une œuvre d´art, mais aussi une nécessité pour les habitants de Lisbonne.

Arrivés en haut, et donc propulsé au cœur du quartier du Bairro Alto, nous avons mangé en haut des marches du Chiado. C’est très touristique mais les prix sont corrects. La morue est excellente.

2eme journée

La deuxième journée a été consacrée  à SINTRA et à la visite de la côte. La raison : le lendemain, mercredi, les palais sont fermés. Vous pouvez prendre le train à partir de la gare de ROSSIO (un train toutes les 20 minutes et c’est gratuit avec la Lisboa card). Arrivé sur place vous avez le bus 434 (4,5€ pour l’allée retour et le transport de palais en palais)

Le palais national de SINTRA ; c’est un beau palais dont l’entrée est gratuite avec la Lisboa card. C’est assez intéressant mais assez sobre. Honnêtement pour un palais, ça fait à peine plus gros qu’un manoir de campagne. Par contre, la visite des cuisines est surprenante.
En sortant du palais, en traversant la route qui lui fait face, en vous dirigeant dans le renfoncement, vous trouverez un petit bar « PIRIQUITA » très sympa pour déguster les spécialités du coin « les piriquitas » que les rois affectionnaient accompagné d’un ptit café. Un bon petit moment de dépaysement en perspective car l’ambiance est plutôt locale.
On reprend le bus 434 pour le palais da Pena. On arrive après une longue et périlleuse montée en bus par le route sinueuse. La visite du palais, construit autour d’un monastère (11€  et 9€ avec la Lisboa card) est un émerveillement. Tout est bien conservé et toutes les pièces ont une extraordinaire décoration. On a adoré.

L’incroyable et surréaliste Palais de Pena, situé à Sintra, était l’une des principales résidences de la famille royale portugaise au XIXe siècle et est l’un des plus beaux exemples d’édifice de style romantique au Portugal.
Le palais est une des raisons pour lesquelles Sintra a été classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.
Le palais se trouve sur le Mont Pena et a été construit à l’emplacement d’un couvent de moines de l’Ordre de Saint-Jérôme.
Le monument présente un important mélange de styles architecturaux (néo-gothique, néo-manuélin, néo-islamique et néo-Renaissance) caractéristique du XIXe et de la fascination pour l’exotisme qui se manifeste à cette période.

Après la visite, nous sommes retournés à la gare de SINTRA pour prendre le bus 403 (faut compter 3,85€ pour Cabo la Roca et 2,5€ pour de Cabo la roca à Cascais) La côte est très ventée et découpé. C’est très sympa.
Retour à Lisbonne par Cascais, on reprend le train (gratuitement avec la Lisboa card). A noter que le train est très ponctuel.

Non loin de la gare d’arrivée (Cais do sodré),  vous pourrez voir la place du commerce, vitrine de Lisbonne (en travaux lors de notre visite.)

Nous avons remonté tranquillement la rue commerçante « Augusta » magnifiquement pavé  pour rejoindre la place DON PEDRO IV et la place Figueira.

En remontant  la place Figueira sur sa gauche et en continuant dans la rue Dom Antâo de almada  vous trouverez une église à visiter. C’est l’Iglesia de Santo Domingo. Cette église garde les cicatrices des chocs (tremblement de terre, incendie) qu’a traversés la ville pendant son histoire. C’est très impressionnant.
Nous avons pris ensuite le tramway historique de Lisboa à savoir le 28E qui vous fait faire le tour  du centre historique (gratuit avec la Lisboa card) Vous apprécierez la dextérité du pilote pour gérer les montées, croisement, conflits de circulation. Vous ressentirez les vibrations du vieux tramway et vous entendrez les freinages et ses crissements pendant les virages. Il y a de belles vidéos et photos à faire.

Je vous conseille de vous arrêter au plus haut du trajet au belvédère st lucie pour admirer la vue. (Sachez que le château de São Jorge est juste derrière vous à ce moment là en remontant les rues (elles y remontent toutes)

La 3ème journée a été justement consacrée à la visite du château qui offre une dizaine de belvédères sur les différents points cardinaux de la ville. C’est splendide. Le château est sympa mais il ne reste malheureusement que les murs. (Entrée 4€ et 2.5€ avec la Lisboa Card).
Nous avons enchainé sur la cathédrale de Lisbonne (Sé de Lisboa) qui se situe non loin de là. (pas extraordinaire et les accès importants sont payants (crypte et trésor))

Nous avons pris la direction du Panthéon qui abrite les tombeaux (vides) des figures historiques du peuple portugais. (Gratuit avec Lisboa card)

Après un petit menu végétarien à 5€ (très complet), nous avons consacré notre après-midi à la visite du quartier construit lors de la dernière exposition universelle de 1998 : parque das nações : c’est un quartier neuf avec des grands immeubles en forme de voile. Il y a également un grand centre commercial (Vasco de Gama). Nous avons pris le parti de casser le rythme par la visite de l’aquarium qui est extra (11€ et 9€ avec la Lisboa card). On passe un excellent moment. C’est à faire naturellement si vous avez le temps.

4ème journée
Lors de notre quatrième et dernière journée nous nous sommes rendus dans le quartier de Belem, très riche. Nous avons commencé par le monastère Jéronimo qui est époustouflant par sa richesse architecturale. (Gratuit avec la Lisboa Card). L’église Santa maria qui est attenante est un véritable joyau à admirer.
Nous avons eu l’idée de visiter le musée de la marine qui n’est pas loin. (4€ et 2.5€ avec la Lisboa Card). Le peuple portugais navigue depuis des générations et son musée vaut le détour si vous aimez le monde de la marine.
En sortant du musée et en rejoignant la mer pendant 800m (vous pouvez prendre le tramway), vous verrez apparaître la tour de Belem (gratuit avec la Lisboa Card)  qui est un monument à visiter car historique et bien conservé. Il offre une vue exceptionnelle sur l’estuaire.

Dressée à l’embouchure du Tage, au niveau de l’ancien port de Lisbonne, la Tour de Belém, symbole majeur de l’art manuélin, témoigne de la grande époque portugaise.
Cet édifice commémore, en effet, l’expédition de Vasco de Gama, célèbre navigateur qui découvrit le Mozambique et l’Inde en 1498.
L’élégante tour fut construite entre 1515 et 1521, par l’architecte Francisco de Arruda, sur les ordres du roi Manuel I, arrivé au pouvoir en 1495.
L’usage premier du bâtiment fut de protéger l’accès à l’estuaire du Tage et au monastère des Hiéronymites . Très vite devenu obsolète d’un point de vue défensif, elle servit d’arsenal, de prison, de point de paiement de taxes pour les navires et même de capitainerie du port de Lisbonne.
Érigée, à l’origine, au centre du fleuve du Tage, la tour de Belém fut déplacée par le raz-de-marée qui accompagna le séisme de 1775. Elle se tient, depuis, à proximité de la plage. Vous y accèderez, depuis le rivage, par une passerelle.
Son architecture, à elle seule, à de quoi subjuguer tant elle mélange les styles de construction. La longue pièce gothique (en sous-sol), qui servit de cachot jusqu’au 19ème siècle, se montre très austère.
La terrasse, qui s’étend juste au dessus, est délimitée par une muraille et une poignée de postes de sentinelles. Elle forme un ensemble romano-gothique. Une représentation statuaire de Notre-Dame-du-Bon-Succès, patronne des « Découvreurs », se trouve sur ce même plateau.
Le donjon, doté de créneaux géométriques, est, quant à lui, caractéristique du courant roman.
Sa loggia Renaissance, située au troisième étage, apporte une touche vénitienne et par la même allège l’édifice.
On peut en dire autant des dômes mauresques qui surmontent les différents guets.
Notez qu’il est également possible d’observer la Tour de Belém, depuis la mer, lors d’une excursion en bateau.

Après avoir tant marché, nous sommes rentrés au centre ville. Lucie s’est offerte un super brushing à 7€ et moi je me suis mis à mon ordi à une terrasse d’un café où l’on pouvait capter un hotspot gratuit d’un hôtel du coin. Et vous savez quoi, on s’est même fait un restaurant chinois pour changer.

LES TRANSPORTS
De l’aéroport au centre de Lisbonne. (C’est 2€ si vous avez pris la Lisboa card et 3.5€ dans le cas contraire)
La ville est très bien desservie par les bus, tramway, train et métro. La carte du réseau affichée sur chaque arrêt est très claire et on prend très vite le coup. La fréquence est soutenue et on n’attend pas longtemps en général.
La carte des transports à copier dans votre iphone ou pocket pc : Cliquez ici
Je vous laisse ce lien aussi pour faire les tours des transports, y compris les fluviaux : Cliquez ici
Vous pouvez préparer vos itinéraires sur http://metro.nanika.net/ (c’est pratique, vous pouvez charger tout çà sur un Pocket pc pour faire vos itinéraires)

CONCLUSION
il faut savoir que tout est assez concentré. Lisbonne n’est pas la mégalopole que l’on peut imaginer. La ville ne semble pas souffrir d’une surpopulation, ni d’un trafic routier dément comme dans certaines capitales. On peut donc faire tout à pied. Un bémol, Lisbonne est construit sur 7 collines alors ça monte et ça descend. Toutefois, on est loin des collines de San Francisco et c’est faisable.

Ce séjour, au même titre que notre dernier séjour à Rome est très agréable et très profitable. Nous vous le conseillons. Si vous souhaitez profiter un maximum de Lisbonne, privilégier 3 jours complets. Nous précisons avoir fait le périple hors saison touristique. L’arrière saison est très belle et légèrement ventée. L’avantage, pas de file d’attente et pas trop chaud.

Les gens sont sympas et très agréables. Ils parlent généralement français ou le comprennent. Le seul bémol sont les zozos (sur les places touristiques du centre) qui n’arrêtent pas de vous faire « psissss ! Cannabis, cocaïne ? » – Sinon je n’ai pas constaté d’insécurité, l’ambiance générale est légère et on se repose.

Le budget pour les restaurants n’est pas élevé. Vous pouvez manger à deux pour 15€, boisson comprise. Si vous cherchez des supermarchés pour vous approvisionner pas trop cher, il faut les repérer, souvent dans les rues parallèles ou perpendiculaires aux artères. C’est souvent des indiens ou chinois.

L’achat de la Liboa Card est assez cher mais il permet d’éviter les queues d’attente aux caisses. Donc, il est  intéressant en pleine saison.  Je pense que si vous faites pleins de visites payantes, c’est valable.
L’achat d’un guide est important, surtout si vous avez peu de temps. Le guide du routard apporte les informations essentielles sans rentrer dans le détail. Toutefois, j’ai récupéré sur le site http://www.cityzeum.com/tourisme/lisbonne un pack d’audioguide en mp3. C’est très pratique. Vous le charger dans votre lecteur mp3 et vous chargez la bonne piste le moment venu. Cityzeum donne également un pdf à imprimer avec les explications des places et monuments à visiter. C’est gratuit profitez en.

Je vous laisse découvrir les photos mises en ligne. Les panoramiques sont tous de moi et sont libres de droit. Vous pouvez donc les prendre et les utiliser à votre guise pour illustrer votre futur compte rendu de voyage.

Un dernier petit conseil, google earth est votre ami pour préparer ce voyage. Pensez à cocher la case “bâtiment 3D” et “street view“. Ca permet vraiment de s’y croire mais aussi de voir l’environnement dans lequel votre hôtel est situé. Ça évite les mauvaises surprise.


BUDGET
632€ pour le vol et l’hôtel

NOTRE HOTEL
Notre hôtel, choisi un peu au hasard en fonction des commentaires des internautes sur tripadvisor. C’est le miraparque. Il est très bien situé par rapport au métro. Il est légèrement à l’extérieur du centre ville. Le quartier est assez calme. La décoration de la chambre est assez vieillotte mais c’est confort et propre. L’accueil est bon et les employés parlent français et sont agréables. Le petit déjeuner est copieux (il était compris dans notre offre)
C’est un hôtel à conseiller.
http://www.miraparque.com/in/index.html

Autres articles sur le web:

http://blogs.lexpress.fr/cafe-mode/2007/08/lisbonne-la-tranquillite.php

I PROUDLY PRESENT

YOUR COMMENTS! I LOVE 'EM

patricia says 13 octobre 2011,12 h 44 min

5octobre2011. Je viens de faire 4 jours à Lisbonne et grâce à vos indications j’ai pris le bus 403 de Sintra à Cascais en passant par Cabo la Roca : belle traversée du parc forêt (Patrimoine de l’Unesco)et de villages. Nous avons transmis l’information à d’autres touristes qui ont été aussi très contents de la balade. A recommander

mamanrakot says 12 novembre 2011,17 h 11 min

Bonjour
Votre voyage à l’air fascinant. Nous partons à Lisbone pour la semaine de noel. Je voudrais prendre la lisboa card car elle me semble vraiment interessante, mais je voudrais savoir si vous avez acheté la lisboa card directement à l’aéroport à votre arrivée, ou si vous l’avez commandée et reservée sur un site avant de partir ??? Merci de me renseigner.

    admin says 12 novembre 2011,17 h 15 min

    A l’aéroport. Il y a un guichet dédié.

catherine says 13 novembre 2011,23 h 02 min

bonsoir
nous partons mardi pour lisbonne. Super interessant votre blog. Pour la lisboa card, il en faut une par personne ou pour un couple.
si nous l’activons mardi midi à l’arrivée elle ne sera valable que jusque vendredi midi donc ?
merci pour votre réponse.
cordialement
Catherine

    admin says 14 novembre 2011,12 h 28 min

    oui c’est bien çà

ocenae says 12 décembre 2011,15 h 28 min

bonjour !

nous préparons notre voyage : 6 jours à Lisbonne débutjanvier et votre blog nous apporte beaucoup de renseignements !
merci de votre aide, vous avez vraiment bien travaillé !
à bientôt, au retour

Françoise says 29 février 2012,10 h 23 min

Merci beaucoup pour toutes vos explications qui nous ont vraiment été d’une très grande utilité. Grace à vos explications, nous avons fait un super parcours parmi les sites à visiter et nous sommes même allé jusqu’à Cascais avec la Lisboa Card. Effectivement, si on n’utilise la carte que pour les transports, la Lisboa Card n’est pas nécessaire. Pour24 heures, la carte des transports ne coûte que 5€ et vous pouvez utiliser le métro, les bus, le train et prendre le bus jusqu’à l’aéroport et même prendre le fameux ascenseur de Santa Justa gratuitement. Encore un tout grand merci à vous pour toutes vos explications et pour le parcours!!!! Lisbonne est une magnifique ville et les gens sont vraiment sympa!!!

Teo says 5 février 2013,5 h 01 min

Je confirme, supers renseignements ! De retour de Lisbonne, je me dois de recommander ce qui a encore apporté une plus-value par rapport à ces infos et à notre guide papier : une visite guidée avec l’association Lisbonne Âme & Secrets. Si vous ne savez pas que visiter à Lisbonne : http://www.lisbonne-ame-secrets.com
Leur site est également une mine d’infos régulièrement mise à jour. Vos deux sites se complètent parfaitement.

LEAVE A COMMENT

AND MAKE ME HAPPY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment

Username*

Email*

Website

badge

SEARCH

THE WORLD