SEJOUR PLONGEE SOUS MARINE ET DECOUVERTE CULTURELLE A BALI

1 Comment 5,377 Views

Mes carnets de voyages – conseils et itinéraires de voyages / Asie / SEJOUR PLONGEE SOUS MARINE ET DECOUVERTE CULTURELLE A BALI

Bali est une petite île en forme de poisson qui a vraiment bonne réputation. Tout le monde y trouve son compte. En effet, c’est une île volcanique suffisamment grande pour ne pas s’ennuyer. Toutes les activités aquatiques sont présentes. Elle est très courue par les surfeurs et les plongeurs. Les locaux sont très accueillants avec […]

Filed Under: Asie by admin 11 juin 2013, 12 h 57 min

bali

Bali est une petite île en forme de poisson qui a vraiment bonne réputation. Tout le monde y trouve son compte. En effet, c’est une île volcanique suffisamment grande pour ne pas s’ennuyer. Toutes les activités aquatiques sont présentes. Elle est très courue par les surfeurs et les plongeurs.

Les locaux sont très accueillants avec les touristes. Nous sommes parti mi-novembre pour 14 jours.

Nous avons fait le choix de partir sur un séjour itinérant pour se rendre sur différents sites de plongée et différents points importants culturels de l’île.

guide bali

TRANSPORTS

Nous avons trouvé une promotion sur KLM (809€). On a fait Lyon – Amsterdam – Singapour – Denpasar. C’est un sacré périple d’au moins 19h avec les escales 😉  Le confort des avions est calqué sur celui d’Air France. C’est confortable et correct.

MONNAIE

 

La monnaie est la roupie indonésienne ou rupiah (IDR) – 1€ vaut environ 12000 RPS. Les dollars sont très présents sur le territoire. J’avais fait du change en dollar pour cette raison avant de partir mais c’est franchement inutile car l’Euro est très souvent accepté. Le mieux est de faire du change à l’arrivée (pas forcément à l’aéroport où le taux n’est pas avantageux) et de prendre quelques 200€ en rupiah pour faire les premiers achats. En fait, il faut savoir qu’acheter en euro sur les petites sommes n’est jamais en votre faveur car il n’existe pas de billets en dessous de 5 euros à la différence du dollars qui a son  » one dollar bill » (billet de 1 dollar).

Si vous payez en euro, la caissière va vous faire la conversion en sa faveur et prendre sa commission. Elle va vous rendre la monnaie en rupiah. Alors que si vous avez des rupiah, vous pouvez ajuster parfaitement vos paiements.

On a été informé de quelques arnaques  sur le change. Prenez une calculatrice pour vérifier combien vous devez récupérer en fonction du taux de change affiché. Certaines boutiques de change appliquent des taux de commission de 7%. Faites vous confirmer qu’il n’y a pas de commission et quel est le taux affiché. J’ai fait l’essentiel de mon change à Sanur en comparant les différentes boutiques de change. Je n’ai pas payé de commission et j’ai trouvé le meilleur taux de la rue en marchant 500m.
J’ai complété par 2 retraits de 100€ pendant mon séjour sur des distributeurs qu’on trouve dans la rue avec une carte mastercard qui prend très peu de commission. Pas de soucis particulier à signaler.
Pour ceux qui veulent plonger aussi, les clubs acceptent les euros et les dollars. Les prix annoncés sur les sites sont souvent en dollars. La conversion pour le paiement se fait le jour même et il n’y a pas de soucis. Rien ne vous empêche de demander s’ils prennent bien les euros car je ne connais pas tous les clubs.

VISA

Attention : un visa touristique est obligatoire pour une cinquantaine de pays, dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada.


Deux possibilités pour l’obtenir :
– Avant votre départ, auprès de l’ambassade d’Indonésie. Il coûte 40 €, il est valable 60 jours.
– On peut également se procurer le visa lors de l’arrivée en Indonésie à l’aéroport de Denpasar (20 €, 25 US$, valable 30 jours, logiquement renouvelable une seule fois pour 30 jours sur place auprès des services d’immigration, en espèces ou, mieux, par carte de paiement).
– Dépasser sa date limite de séjour en Indonésie donne lieu à une amende d’environ 20 € par jour. Il est fortement déconseillé de dépasser d’une semaine.

A noter pour les formalités de sortie :  Ne pas oublier de garder des roupies pour régler la taxe d’aéroport : 150 000 Rps pour un vol international, et 40 000 Rps pour un vol intérieur au départ de Denpasar. C’est pas donné et on s’est fait surprendre 😉

SANUR

Facile de trouver un taxi. 100000 rp pour aller sur Sanur. Il y a une profusion de chauffeurs alors n’hésitez pas à négocier votre course.

Nous avions décidé de récupérer du vol et du décalage horaire à l’hôtel : flashback. Nous avions porté notre choix sur un bungalow pour 40 € proche de la plage et assez loin de la route principale et des karaokés 😉
Nous n’avons pas été déçus. Notre bungalow était spacieux, bien équipé et propre. Il est assez proche de la plage. Il faut compter entre 5 à 10 minutes de marche.

Nous avons visité les environs. La plage est plutôt moyenne. Le sable est plutôt gris. Dès qu’on rentre dans l’eau, on sent de la vase et les herbes aquatiques sous les pieds. Ça ne donne vraiment pas envie de se baigner. Il faut savoir que Sanur est la première station balnéaire de l’île, remplacée désormais par Kuta. La ville est  touristique mais plus familiale que Kuta. Vous retrouverez une route principale qui longe la plage avec des boutiques et des restaurants. Pour ceux qui cherche à faire du balnéaire au calme, c’est l’idéal.

Vous retrouverez pas mal de beaucoup de clubs de plongée. Ceux-ci propose des prix exorbitants (50% plus cher) par rapport à d’autres endroits que nous avons pu fréquenter. C’est dingue car ils vont sur les mêmes sites de plongées que les autres.
A noter que nous y avons fait notre premier massage. 2 heures de soins pour 12€. Plus les masseuses sont âgés plus elles maîtrisent. J’en ai profité pour faire un peeling corps et visages. C’était parfait. Je vous dis ça en comparaison des autres pays d’Asie que j’ai pu faire et même sur l’île. Donc, n’hésitez-pas 😉

UBUD

Transition vers le Bali traditionnel et la campagne à ubud. Vous pouvez prendre un taxi pour 150k.  Comptez 45 mins de trajet même si les taxis vous annonce 1h30 pour mieux négocier le prix de leur course. Vous rentrez au cœur de l’île. C’est un point central pour faire tout un tas d’activités et de visites.

LA FORET DES SINGES

Très sympa et ludiques. C’est toujours sympa d’être au contact de ces animaux même s’il faut quand même se méfier de leur excitation à la limite de l’agressivité. Ils volent tout ce qui traîne (lunettes, chaînettes, bouteilles d’eau, appareils photo). On est partagé entre l’envie de les accueillir sur l’épaule pour faire une photo et les laisser se balader pour ne rien risquer même s’ils ne vous demande pas la permission pour vous monter dessus.

DESCENTE DU VOLCAN BATUR EN VELO

Nous vous conseillons le tour de vélo qui descend du volcan. On vient vous chercher en fourgonnette à l’hôtel et on monte avec d’autres touristes au volcan. Il y a un point de vue superbe sur les autres volcans et le lac. Pendant la descente, c’est très ludique car le guide s’arrête sur le chemin pour nous faire visiter les maisons locales et nous donner des explications sur la façon de vivre des balinais, les croyances, la hiérarchie familiale, les cérémonies. On a vu les préparatifs d’une crémation, des artisans, une plantation de fleurs et de café. On a fait des photos des superbes rizières. Le volcan et le lac vaut vraiment le coup d’oeil. C’est une super activité et qui n’est pas dangereuse. On termine par un repas traditionnel assez simple. Prix négocié : 200k par personne

rizieres

LES DANCES BALINAISES

Nous avons décidé d’assister à un spectable traditionnel avec des dances théatrales balinaises. C’est assez surprenant. Je vous conseille.

Logement à UBUD

UBUD Argasoka Bungalows. C’est un hôtel avec quelques bungalows et des chambres dans des maisons à 2 étages, situé dans une des rues principales de la ville. On est aussi en frontière avec la nature. Ne vous étonnez pas de trouver des cafards dans les chambres ou dans la salle de bain comme ça a été le cas pour nous. Nous avions pris sans climatisation. C’est donc un ventilateur qui gère votre rafraîchissement 😉 Les employés sont sympas. Le petit déjeuner est un peu léger par contre. (toast avec confiture ou omelette)

PADANG BAI

Route sur padang bai.  100k rp / personne dans un minibus depuis Ubud.

PLONGEES

Arrivés vers 9 h en partant d’Ubud à 6 h. Nous avons enchaîné sur 2 plongées sur la baie de Padang Bai. Les plongées étaient très moyennes car la visibilité était de 5 m max. Il y avait beaucoup de courant sur la zone. En fait, nous étions en transition entre deux saisons et ce n’est pas forcément le meilleur endroit pour plonger à cet endroit.
Par contre le lendemain, nous sommes partis sur  NUSA PENIDA pour rejoindre Manta point. Nous avons vu 6 raies manta pendant la plongée, de quoi nous rendre fou de joie .

Nous nous sommes rendus ensuite sur un jardin de corail non loin de là près d’un village de pècheur. Plongée au top avec des bancs de poissons partout et une tortue avec 15-20 m de visibilité.


Nous vous conseillons Gékodive. Notre choix s’est fait grâce aux commentaires très positifs sur l’établissement sur les différents forums ou tripadvisor. Il est vrai que c’est vraiment du 5 étoiles. Tout est bien organisé. Tout le monde est là pour vous mettre à l’aise. Cédric et sa compagne sont très accueillants. Ils nous ont vraiment beaucoup aidé que ce soit pour l’organisation des plongées ou pour nous donner des conseils sur ce qui se fait sur Bali. Vous êtes accueillis en langue française. Les prix sont très compétitifs, surtout pour Manta Point par rapport à Sanur. Les guides sont très sympas et s’occupent de vous jusqu’à porter vos bouteilles et vos équipements.

HOTEL

Nous avions choisi une guest-house tenu par des locaux. Lemon house. Bien propre. Super vue sur la baie mais très très bruyant à cause des bruits sur la baie. . Difficile de se reposer après les plongées. L’accès est difficile avec de gros bagages car il faut monter pas mal de marches et c’est un peu perdu dans la colline. A choisir, je prendrais plus un hôtel en dehors de la baie, isolé des sirènes du port, du muslim à 5 heures du mat et des aboiements constants des chiens.

MASSAGE

J’ai testé le massage thérapeutique chez un aveugle proche du club. C’est un peu plus cher qu’ailleurs mais il est très performant et cible directement les noeuds musculaires à faire disparaître. (demandez à Cédric ou à un local, tout le monde le connait)

TULAMBEN

Départ pour Tulamben pour 210k rp durement négocié en taxi. Tulamben, c’est vraiment la campagne. Il y a quelques hôtels et c’est tout. Toute l’activité touristique se concentre sur la plongée. En effet, il y a une épave de 150 m de long. C’est un vieux navire de guerre américain qui s’est échoué sur les coraux, au bord de la place. On peut le voir même en palmes masque tuba.

PLONGEES

Devant les hôtels on retrouve des plages de galets et du corail. C’est un gros avantage car c’est peu profond et on voit énormément de poissons et de coraux. Le site est extraordinaire. Vous pouvez le faire en bouteilles mais les palmes suffisent. Par contre, je vous recommande chaudement la plongée sur l’épave du Liberty ship et une plongée de nuit en face l’hôtel (pas mal de « spanish dancer » et de gros vers) . Attention aux personnes qui font du palmage car le soleil tape fort sur le dos et il y a quelques courants dérivants.

HOTEL

Matahari tulamben ressort.

C’est TRÈS bon Hotel avec des repas pas trop cher.  Un club de plongée au top. Les gens sont attentifs à votre confort et très patients.
Le repos est absolu et le restaurant donne sur la plage. C’est le paradis.

LOVINA

Départ pour Lovina dans le nord de l’île.  Hôtel Singaraja  – Rini Hotel avec chambre standard (ventilateur et eau froide) vraiment grande mais draps pourris. Piscine et proximité avec la plage en font un bon plan si vous ne restez qu’une nuit. Vous pouvez toujours opter pour une chambre supérieure.

DAUPHINS

Le départ pour les dauphins est à 6 heure et il faut environ 40 mins pour rejoindre le point d arrivée  dans la baie. C’est assez marrant de les voir mais ce n’est rien en comparaison avec la horde de bateaux
traditionnels qui leur courent après pour que les touristes prennent les meilleurs photos. C’est un joli spectacle quand même pour 60k rp par personne.

(une petite vidéo faite maison pour vous faire une idée)

Repas : nous vous conseillons le restaurant warung ayun qui est vraiment très bon et très bon marché. (free wifi included)

guide bali

TANAH LOT

Nous avons décidé de terminer le séjour par un point de vue « carte postale » dans le sud pour se  rapprocher de l’aéroport.
En traversant l’île du nord au Sud, nous nous sommes arrêtés au passage sur les gitgit falldown.

C’est 100k rp pour voir la première chute et s’y baigner. C’est vraiment drôle et à faire. On a adoré.  Nous avons fait un second arrêt sur le temple Ulu Danu sur le lac Bratan.

Nous sommes ensuite arrivés au paradis des surfers à la Andy surf villa qui est vraiment un mec cool, arrangeant. Les chambres sont vraiment extraordinaires.  Cette superbe guesthouse se situe à une centaine de mètre de la plage où les surfeurs se font plaisir dans les rouleaux.

Pour rejoindre le site de Tanah Lot, il faut commander un taxi pour 100k Rp. Notre chauffeur Ketut était au top et très gentil.
La visite est concentrée sur ce temple qui a les pieds dans l’eau en fonction des marées. Un site remarquable !

Après la visite du site de Tanah lot, Kétut s’est arrêté par chez lui pour qu’on s’achete de la street food. Un nasi goren, des brochettes de boeuf au beurre de cacaouette et des beignets de banane… Le top ! et pas malade 😉 – par curiosité, la vidéo de comment se fait la recette .

DENPASSAR

Et voilà, retour à l’aéroport en passant par Kuta. On a vu au passage que Kuta était vraiment la ville qui bouge. J’imagine que ça plaira à certain 😉
Nous avons profité de l’aéroport pour poster nos cartes postales 😉

CONCLUSION

C’était un voyage fabuleux. On a eu beau temps. Les gens étaient tous sympas, ouverts et souriants. Nous n’avons pas ressenti de signes d’insécurité. L’île offre de multiples paysages.  On en prends plein les yeux et on regrette de partir. La vie n’est pas très cher et le budget total revient largement à celui de 2 semaines sur la côte d’Azur.

C’est un voyage facile pour ceux qui veulent tenter l’aventure en dehors d’un voyage organisé.  Par contre, il faut un minimum parler l’anglais pour se faire comprendre. N’hésitez-pas à nous rapporter votre voyage dans les commentaires. Bon voyage.

MEDIA

Vous pouvez marcher dans nos traces avec une tablette ou un smartphone équipé GPS (si vous ne savez pas comment, suivre ce tutoriel )

Le fichier KML est à cette adresse. Cliquez sur le lien comme indiqué sur l’image.

carte

UN APERCU

guide bali

 DES VIDEOS

 

 

I PROUDLY PRESENT

YOUR COMMENTS! I LOVE 'EM

circuits bali says 16 juillet 2013,12 h 37 min

Bali est vraiment une île à faire si vous en avez les moyens, parce que oui au départ de Paris les billets d’avion ne sont pas donnés! Sinon je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait que l’île regorge d’activité et les gens y sont très accueillants,cependant j’ai été déçu sur une seul chose; ce sont les hôtels qui ne sont pas forcement à la hauteur de leurs étoiles… il faut au moins retirer une étoile par rapport à la France.

LEAVE A COMMENT

AND MAKE ME HAPPY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment

Username*

Email*

Website

badge

SEARCH

THE WORLD