Archives de catégorie : Amérique du Nord

Voyages dans les pays de l’Amérique du Nord

7 jours à New York

New York


Cliquez sur la photo pour voir tout le panoramique 😉

C’est une destination que je voulais faire depuis un moment. C’est une évidence pour tous ceux qui en reviennent : c’est vraiment à faire !

Formalites

Il vous faut un passeport biométrique et une ESTA (Electronic System for Travel Authorization) acceptée à remplir sur ce site : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/ (Elle a été validée automatiquement pour chacun d’entre nous, c’est très rapide ;-)) Le délai est 72h max avant le départ et elle est valable 2 ans.


Vous pouvez faire du change dans les distributeurs. Pensez à prévenir votre banquier de votre voyage car ça créé systématiquement des alertes chez eux pour retraits frauduleux. Les plafonds des cartes varient de 100 à 500$ de retrait par jour alors renseignez-vous avant de partir.

Les moyens de transport

Vol sur Air France (474 euros) sur A380 😉 – CDG-JFK
L’aéroport de JFK est bien desservi. Pour rejoindre l’île de Manhattan, nous avons emprunté le Air Train à 5$ (ligne rouge car ligne verte nécessite un changement pour reprendre la ligne rouge) jusqu’à la station Jamaïca. Là, nous avons emprunté le LIRR (Long Island Rail Road) pour rejoindre la station PENN STATION  en 30 minutes. (quelques rues sous Time’s Square)
Prendre un billet Off-peak si vous n’êtes pas en période de pointe car c’est moins cher.
Nous avons pris un ticket « metrocard » valable pour les bus et les métros de façon illimitée pendant la semaine pour 30$. C’est assez rentable surtout en fin de semaine où on prend vraiment souvent les bus pour faire les transversales non desservies par les métros. Le réseau du métro est simple à comprendre. Il faut  savoir que si on monte dans le nord, on doit prendre des escaliers « uptown ». Si c’est inscrit « downtown » c’est qu’il faut prendre les escaliers de l’autre côté de la rue. Attention, certains métros sont dits « rapide » car ils ne s’arrêtent pas à toutes les gares (points noirs sur la carte) et ne s’arrêtent qu’aux points blancs. Par conséquent, plusieurs lignes de métro différentes circulent sur les mêmes rails et il y a moyen de se retrouver dans le New Jersey si on ne fait pas gaffe. 😉

On a pas pris de Yellow Cab ;-( Je ne peux donc pas vous en parler.

Logement

Nous avons choisi de loger dans une guest house qui est à mon sens plus une auberge de jeunesse car aucune personne n’y vit en dehors des locataires. Nous avons fait un article sur « Urban Oasis Guest House » à retrouver dans la rubrique NYC – une bonne adresse bien placée dans Manathan que je vous conseille.

A faire et a visiter

Nous sommes venus quelques mois après l’ouragan « SANDY ». Toute la partie Downtown (Abercombie, musée de la police, Tkts,Liberty island, Ellis Island) était fermée. C’est un peu triste. Il a fallu faire avec.
Nous avions acheté un Citypass. Si vous n’aimez pas les musées, je pense que vous pouvez éviter de la prendre. Parmi tous les musées, j’ai préféré le métropolitan museeum et le musée d’histoire naturel.

Gratte-ciels

En ce qui concerne la visite des gratte-ciels, je vous conseille d’anticiper un peu et d’y aller juste avant la nuit pour pouvoir prendre des photos de jour, avec le soleil couchant et de nuit. C’est vraiment top. Les points de vue sur top of the rock et sur l’empire state building sont différents. Je vous conseille de faire les deux.
J’ai un affection particulière envers le Flatiron Building. Celui-ci s’intègre très bien avec le style de son quartier et le madison park.

Ferry – croisieres

front line new york
La front line New York depuis le Staten Island Ferry

La croisière semi-circle sur la 42ème est très bien car commentée en direct par un guide. Montez à l’étage car le guide est là. C’est presque un spectacle. Je pense qu’il faut faire cette croisière au début de votre séjour car le guide commente sa ville et vous donne des conseils judicieux pour agrémenter votre séjour.
Vous pouvez enchaîner sur la visite de l’Intrepide. Un porte-avion transformé en musée avec des tas d’avion de combats et  d’hélicoptère. Une bonne visite riche en expérience. A savoir que l’entrée est de 25$ mais gratuite pour les militaires du monde entier, gendarmes inclus 😉
Je vous conseille d’emprunter aussi le ferry qui va à Staten Island (Staten Island Ferry) qui fait la liaison gratuitement. C’est l’occasion d’avoir un point de vue extraordinaire sur la « frontline ». Il faut calculer son coup pour partir avant la nuit et revenir de nuit dans la foulée pour faire des photos, de jour et de nuit.

Le fichier de notre parcours est téléchargeable à cette endroit https://maps.google.com/maps/ms?msid=204432712855427876299.0004d7f7229838a13b855&msa=0&ll=40.767022,-73.933182&spn=0.209058,0.44529

Suivez le lien ci-dessus et cliquez sur le lien KML comme ci-dessous

carte

 

 

Urban Oasis New York Guest House review

L'aperçu du 10ème étage

Lors de mon séjour à New York, j’ai expérimenté une Guest house un peu plus luxueuse qu’on a l’habitude de voir.

Situation

Il s’agit d’une Guest House situé dans NYC sur la 31 ème rue et près de la 5ème. Une situation très avantageuse car les métros et les bus ne sont jamais très loin. On est quand même pas à la croisée des flux comme à Times Square. Le quartier est très calme et c’est au 9-10ème étages.

Le 9ème étage (aperçu)

Securite

C’est vraiment très rassurant d’avoir des codes sur les portes. Il y a toujours une permanence entre 8AM et 10 PM avec des caméras de surveillance partout. Il faut une clé pour l’entrée, une clé pour l’ascenseur, un digicode pour la porte d’entrée et un autre digicode pour les chambres.

Service

Cette Guest house propose des chambres bien propres. Certaines chambres ont des lits doubles, d’autres des lits séparés. Les draps et les serviettes sont fournis. Le ménage dans les chambres est fait à la demande. Le ménage dans la pièce commune et dans les salles de bains est fait très souvent.

La chambre 5 et 6 du 10ème étage ont une vue sur l’Empire State Building (voir ci-dessous)

La décoration est jolie. Le volume est très adapté aux nombres de logés. C’est un point très important.

Il y a internet très haut débit. Une télévision avec une grand catalogue de films et de musiques, avec des grands canapés en cuir pour en profiter. Une cuisine tout équipée est à disposition de tous. On partage tous un grand frigo avec des boites numérotées par chambre pour mettre nos victuailles. Du thé et du café sont mis à disposition gratuitement pour les locataires.

Il y a deux grandes salles de bain à chaque étage avec des toilettes à l’intérieur. Il y a de l’eau chaude à volonté. Il y a du shampoing et du gel douche, des sèches cheveux.

Il y a des parapluies, des post-its, des ordinateurs et des cartes de NYC mis à disposition. On peut imprimer gratuitement des documents à l’accueil.

Aperçu du 10ème étage (vue opposée à la photo précédente)

Les moins : la pression de l’eau est vraiment très faible, même si l’eau chaude ne manque pas. Aux robinets, c’est vraiment un filet d’eau qui sort. Les douches ont un peu plus de pression. On a expérimenté une coupure d’eau pendant la nuit. Il parait qu’ils venaient de changer la pompe.
On a aussi trouvé qu’il faisait assez froid dans la pièce commune. Le proprio a mis des radiateurs électriques en  complément. C’est vrai qu’il faisait -2°C dehors. En fait, c’est un bâtiment qui est assez mal isolé. Dans les chambres ont sent passer l’air. Les chambres sont chauffés mais il peut y faire froid car les radiateurs communs à l’immeuble s’arrêtent de temps en temps. Des radiateurs électriques sont fournis en sus.
Enfin, on trouve que les matelas des lits sont très fins et on sent rapidement les lattes du sommier.  C’est un mauvais point car on est très fatigué des balades dans New York et on aime profiter de notre lit pour récupérer.

Accueil

Les filles qui supervisent les 2 étages sont très sympas et veillent aux bons fonctionnements du loft. Elles répondent avec le sourire aux questions. Un fascicule est fourni à notre arrivée pour se rappeler du fonctionnement des services. C’est parfait.

Le prix

Le rapport qualité prix est assez bon. Avec les taxes, nous avons payé 150$ par nuit. Ça fait une gros budget pour un voyage mais on s’y retrouve si on se fait à manger dans le loft.

Astuces

Si vous arrivez par JFK, prenez le AIR TRAIN jusqu’à la station Jamaïqua, puis le LIRR train (si vous êtes en dehors des heures de pointe, prenez un billet OFF-PEAK au distributeur, c’est 2 fois moins cher)  jusqu’à Penn station (30-40 mins de trajet). Il vous reste à marcher en prenant à l’Est pour descendre 3 rues jusqu’à la 31ème. Vous aurez 5-7 mins de marche jusqu’au 5W de cette rue. Assez facile à trouver. Il y a un autocollant sur le digicode de la porte. On vous ouvre et on vous accueille jusqu’à 23 heures.

Conclusion

C’est une bonne surprise. Dès qu’on visite le loft pour la première fois, on est content de voir que c’est propre, bien décoré, et avec un bel espace de vie.

Notre semaine s’est passée sans trop de problème. En conclusion, je recommande ce loft. Toutefois, je ne lui mets pas 5 étoiles sur 5 mais 4/5 car il y a des choses à améliorer.

Notre chambre

The Beat of New York


Je vous livre ici un magnifique montage sur la vie à New York sur une musique de rue qui fait naturellement penser aux battements du coeur de la grosse pomme.

Thomas Noesner, notre directeur de la photographie, était à New York pour un shooting de la nouvelle Mercedes Classe-R. Juste après le travail, il a pris sa caméra et se promenait dans les rues de la casse « The City ». Bien que le dépistage des images d’un batteur dans la station de métro, j’ai eu l’idée de créer un « remix » de l’enregistrement de batterie séquence de l’utiliser comme une trame sonore pour le film. C’est alors que notre Toussaint sounddesigner est entré en jeu … Nous avons composé une piste autour du tambour de ce type. Regardez et écoutez le battement de New York!